Banc d’essais visant la valorisation de textiles sanitaires usés

Retour  

En vue d’atteindre son objectif d’enfouissement zéro d’ici 2030, le CEVMR collabore avec des partenaires au développement technologique de la filière de valorisation des textiles sanitaires usés. Le détournement de l’enfouissement de cette matière des sites d’enfouissement correspond à un véritable défi. Des innovations tant technologiques que sociales doivent être développées afin de tendre vers la valorisation de cette matière de manière soutenable.

Le projet a pour but d’éprouver un banc d’essais visant le développement d’une nouvelle voie de valorisation des textiles sanitaires usés. Le détail du projet ainsi que les partenaires au projet sont de nature confidentielle.

Le CEVMR agit en tant que promoteur de ce projet innovant qui a fait l’objet d’une aide financière au Programme d’appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d’excellence du Ministère de l’Économie, de la Science et de l’innovation.

 

Les textiles sanitaires en chiffres :

  • Représentent environ 5% du contenu des ordures ménagères;
  • Le secteur résidentiel représentent près de 68% du gisement total disponible avec près de 3680 t.h. par an;
  • Les CPE et garderies représentent 6% du gisement estrien avec près de 330 tonnes humides par an;
  • Les établissements de santé publics représentent 23% du gisement estrien avec près de 1270 tonnes humides par an;
  • Les établissements privés pour personnes âgées représenteraient selon les estimés 3% du gisement disponible en Estrie.
  • Un enfant utiliserait près de 4 290 couches durant son enfance;
  • 7,5% des enfants porteraient des couches lavables;
  • 12% de la population âgée de 65 ans et plus porterait des textiles sanitaires de protection contre l’incontinence à domicile

Valoris
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

Créneau accord bio-industries environnementales
Université de Sherbrooke