Plus de 600 matelas détournés de l’enfouissement via le projet pilote

Retour 18 août 2017

Depuis le mois de mai, la Ville de Sherbrooke a mi en place un projet pilote qui consiste à accepter gratuitement les matelas et les divans dans ses deux écocentres. En seulement trois mois, ce projet a permis de détourner de l’enfouissement plus de 600 matelas et divans. Ceux-ci seront envoyés vers une entreprise spécialisée dans cette filière de recyclage.

Devant le succès du projet pilote, la Ville de Sherbrooke a décidé de le prolonger jusqu’au 28 octobre 2017. Ce projet permettra également d’évaluer le nombre d’unités reçues, les coûts de gestion de ces encombrants et, s’il y a lieu, à déterminer les modifications nécessaires aux infrastructures des écocentres pour optimiser la réception de ces encombrants. Notons qu’avant la mise en place de ce projet, les matelas et divans sur le territoire de la Ville de Sherbrooke étaient essentiellement acheminés à l’enfouissement.

 

272 tonnes de matelas postconsommation en Estrie

Une étude menée au CEVMR en collaboration avec des étudiants de 2e cycle de l’Université de Sherbrooke a permis d’estimer un gisement annuel de 272 tonnes de matelas postconsommation en Estrie. Des 272 tonnes estimées en termes de gisement, il a été évalué que la proportion déjà valorisée correspondait à 111 tonnes, pour un gisement restant à valoriser de 161 tonnes, soit un volume d’environ 5 233 m3. Notons que le gisement de matelas postconsommation qui était jusqu’alors non valorisé était majoritairement situé sur le territoire de la Ville de Sherbrooke.

Pour en savoir plus sur la filière de valorisation des matelas consulter, Cliquez ICI

 

 

 

 

 

Partagez

Valoris
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

Créneau accord bio-industries environnementales
Université de Sherbrooke