Projet pilote de récupération des matelas et divans et mention de l’étude menée au CEVMR

Retour 20 avril 2017

La Ville de Sherbrooke vient d’officialiser la mise en place d’un projet pilote visant la récupération des matelas et des divans.

Les Sherbrookois pourront bientôt déposer gratuitement leurs matelas et leurs divans dans les deux écocentres de la ville. Le conseil municipal a approuvé ce projet pilote, qui se tiendra de mai à la mi août 2017.

Ce projet va de pair avec l’étude en cours par le Centre d’excellence en valorisation des matières résiduelles (CEVMR) avec l’Université de Sherbrooke et l’entreprise Défi-Polyteck qui a pour but de faire un premier estimé des gisements et d’évaluer les avenues pour la valorisation des matelas en Estrie. Cette étude sera diffusée sous-peu.

 

Ces deux matières étaient jusqu’à maintenant acceptées uniquement au centre de transfert de Valoris, où des frais d’une vingtaine de dollars en moyenne sont perçus. Les citoyens peuvent aussi s’en départir lors des deux collectes annuelles des encombrants. Dans les deux cas, les matelas et les divans sont ensuite acheminés à l’enfouissement. En raison de ces deux solutions, la Ville de Sherbrooke est aux prises avec des dépôts sauvages. Certains citoyens dont les encombrants sont refusés à l’écocentre s’en départissent d’une façon inadéquate en les laissant sur les terrains avoisinants.

Le projet pilote mis en place dans les deux écocentres devrait grandement réduire les dépôts sauvages. Il permettra aussi de valoriser les matelas. Ceux-ci seront envoyés dans une entreprise spécialisée dans le recyclage de cette matière. Quant aux divans, ils continueront d’être éliminés compte tenu de la difficulté de donner une deuxième vie à ces encombrants.

Ce projet pilote servira à évaluer le nombre d’unités reçues, les coûts de gestion de ces encombrants et, s’il y a lieu, présentera les modifications nécessaires aux infrastructures des écocentres pour optimiser la réception de ces résidus.

Partagez

Valoris
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

Créneau accord bio-industries environnementales
Université de Sherbrooke